risotto aux poivrons et parmesan

Risotto aux poivrons rouges et parmesan

risotto aux poivrons et parmesan

Après avoir coupé en dés un poivron rouge, je le fais revenir avec un peu d’huile d’olive. Préparer un bouillon de volaille (ou autre).

Pour mon risotto, je commence par faire blondir quelques petites échalotes finement émincées, et un ail écrasé. J’ajoute du riz (spécial risotto). Il faut mélanger et rapidement il devient translucide. A ce moment, j’ai ajouté l’équivalent d’un verre de vin blanc sec. Mélanger. Quand le vin est absorbé, ajouter une première louche de bouillon. Mélanger et recommencer l’opération jusqu’à ce que le riz soit cuit. Rajouter les poivrons, assaisonner. Enfin, ajouter le parmesan.

J’ai aussi ajouté de la coriandre et du basilic frais et haché.

Risotto aux poivrons et parmesan

0 lecteur a aimé cet article
Partager

Auteur de l’article : nanon

Nanon aime bien faire la cuisine, mais pas de la grande cuisine ! Que nenni ! Ici, point de recettes descriptives (par avance, désolée!), rien n'est académique, tout se fait au "jugé", en fonction des envies et surtout des disponibilités

5 commentaires sur “Risotto aux poivrons rouges et parmesan

    Nanon

    (16 juin 2010 - 13 h 00 min)

    Le risotto, c’est le plat qui te sauve quand tu ne sais pas quoi faire pour le diner ! Merci pour tes gentils commentaires, et à bientôt!

    lili

    (16 juin 2010 - 12 h 51 min)

    jen fais souvent ossi de differentes façon cest lavantage du risotto
    en tout cas il met en appetit ton risotto trés reussi!!!!

    Anonyme

    (10 juin 2010 - 18 h 32 min)

    […] […]

    Olma

    (10 juin 2010 - 11 h 55 min)

    Bien moelleux ton riz Risotto comme je l’aime, merci

      Nanon

      (10 juin 2010 - 12 h 17 min)

      Merci Olma pour ton commentaire et ta visite. Moi aussi j’aime les risottos bien moelleux, et en général, ce que j’aime dans ce plat, c’est qu’on peut l’accommoder de 1001 façons, en fonction de ce qu’on aime, on a envie sur le moment, ou des disponibilités de notre frigo !

Laisser un commentaire